Flash Solutions Quartiers d'été
Numéro 2
 
Propos introductif
 
Au cœur de la mobilisation pour les quartiers de la politique de la ville, l’Etat, les collectivités territoriales et les associations œuvrent plus que jamais en faveur des habitants pendant la période estivale.
Le plan « Quartiers d’été » soutient de nouvelles initiatives et fait naître de nouvelles coopérations afin de proposer un programme d’actions riche, répondant aux attentes et besoins des habitants des quartiers et préparer au mieux la rentrée.
Cette programmation ambitieuse permettra notamment d’assurer la continuité pédagogique via le dispositif de « Vacances apprenantes ». Elle vise également le renforcement de la présence des services publics et des professionnels de terrain, et le rapprochement entre la population et les forces de sécurité. Elle a aussi pour objectifs la valorisation des actions de solidarité, la priorité à la formation et à l’emploi, ainsi que l’amplification des dispositifs culturels et sportifs, dans le respect des règles sanitaires.

Après la période éprouvante du confinement, les associations de proximité et les têtes de réseau se mobilisent, innovent, créent des solutions pour poursuivre cet accompagnement du quotidien.

Le nouveau « Flash Solutions – Quartiers d’été » vous propose un tour d’horizon de ces initiatives à travers la présentation de projets accompagnée d’ interviews et de retours d’expérience d’acteurs locaux qui font vivre Quartiers d’été dans les territoires.
 
Fest6té : un village associatif pour les jeunes et les familles du Val de Marne
 
L’association Festi6té initie une action dans les quartiers prioritaires de Champigny-sur-Marne (Val de Marne - 94) qui vise à occuper l’espace public durant la période estivale. Le collectif d’associations et d’acteurs locaux (Femmes Relais, 1001 Couleurs, l’Epide, le club de prévention, les médiateurs...) en lien avec la mission locale, propose, du lundi au samedi, un accompagnement spécifique et diversifié pour le public jeune du 15 juillet au 14 août 2020.

Depuis combien de temps existe votre association ?
Festi6T existe depuis 2017 et intervient pour promouvoir l’art du vivre ensemble, dans la diversité culturelle et au service du développement. Avec un double objectif : celui de favoriser la cohésion sociale et de lutter contre l’exclusion avec une approche citoyenne.

Qu’est-ce que Déconfin’action ?
Déconfin’Action est un village associatif organisé avec tous les partenaires du territoire. L’action a vu le jour suite à un diagnostic des associations et des partenaires du territoire qui ont constaté que les difficultés que rencontrent les habitants dans les quartiers prioritaires se sont accrues pendant le confinement.
Pendant la période estivale le quartier sera en effervescence, les acteurs associatifs et du territoire devront être présents sur le terrain pour occuper l’espace public. Un accompagnement spécifique (selon l’âge) et diversifié (par thématique) est proposé aux habitants du quartier (les habitants de Champigny et Chennevières et surtout les quartiers prioritaires notamment le Bois l’Abbé), y compris les plus jeunes.
L’action s’articule autour de trois axes : l’éducation et l’accompagnement (soutien scolaire, insertion, alternance, formation et emploi), le sport et la santé (sport, santé, nutrition, prévention, bien-être) et la culture (animations, vivre ensemble et cohésion sociale).

Quels sont les premiers résultats constatés ?
Une participation active et spontanée de tous les partenaires du territoire ainsi qu’une implication des jeunes pour participer à cet évènement.
Une vingtaine d’encadrants et d’animateurs sont présents sur le terrain ainsi que de nombreux bénévoles des différentes associations.

Que vous a apporté le dispositif Quartiers d’été pour votre action ?
Les mesures de l’Etat ont permis la mise à disposition de moyens financiers aux associations, premiers acteurs de terrain, qui sont en lien direct avec les habitants et peuvent recenser les besoins et difficultés rencontrés.
Par ailleurs, nous avons pu nouer de nouveaux partenariats pour la mise en œuvre de cette action. Des associations locales et habitants ont été mobilisés, Femmes Relais, 1001 Couleurs, Mission locale, Epide, APS, club de prévention ACP, les médiateurs OPTIMA, service jeunesse de Champigny et de Chennevières...), etc.
 
L'Association Départementale des Pupilles de l'Enseignement Public de la Haute-Garonne (PEP 31) accueille les vacances apprenantes à la Mounède
 
C’est dans un château chargé d’histoire et récemment rénové aux portes de Toulouse que les PEP 31 proposent deux dispositifs labélisés Vacances apprenantes, le tout dans les règles de sécurité sanitaire renforcées :
  • « les colos apprenantes », soit des séjours tout compris de mi-juillet à mi-août pour les adolescents au niveau collège ;
  • « l’école ouverte buissonnière », des séjours sans hébergement à la fin du mois d’août pour les enfants du primaire.
 
Les séjours en « colos apprenantes » se répartissent sur quatre semaines, du lundi au samedi, selon les quatre niveaux du collège. Les matinées seront rythmées par un renforcement scolaire et les après-midi seront consacrés à des activités variées en plein air, au château ou en ville (sensibilisation à l’environnement, jeu de piste, croisière sur le canal du Midi, etc.).

De même, « l’école ouverte buissonnière » se répartit sur deux semaines, du lundi au vendredi. La première semaine accueillera les enfants niveau CP, CE1 et CE2 et la seconde les élèves de CM1-CM2. Les matinées seront également dédiées au renforcement scolaire et les après-midi, aux activités plein air.
 
RAID AVENTURE ORGANISATION : Action Prox Aventure dans les communes et séjours au Domaine de Compteville
 
Qui êtes-vous ?
Depuis 27 ans, Raid Aventure Organisation s’inscrit dans le processus d’action concrète pour rapprocher la jeunesse et les forces de l’ordre. Les actions de l’association sont entièrement menées par plus de 200 bénévoles issus des forces de l’ordre - police nationale et municipale, gendarmerie, pompiers - visant à replacer l’humain au centre des préoccupations, pour éviter les amalgames et relancer le dialogue. Œuvrant pour le rapprochement police-population, le modèle de notre association est unique en France. Présents sur l’ensemble du territoire en Métropole et en Outre-mer, nous présentons plusieurs dispositifs dont l’objectif est de promouvoir la citoyenneté et les valeurs de la République à travers des activités ludiques, sportives et citoyennes.
 
 
Pourquoi intervenir dans le cadre de Quartiers d’été ?
En réponse aux difficultés d’apprentissage rencontrées par les enfants et les adolescents des quartiers, mises en exergue par la crise sanitaire, le Plan « Quartiers d’été 2020 » vient d’être lancé par le gouvernement, avec deux lignes directrices : d’une part, des animations dans les quartiers pour occuper et encadrer les jeunes qui ne partiront pas en vacances, et préparer la rentrée de septembre dans un climat apaisé ; d’autre part, des séjours de « vacances apprenantes» auprès d’organismes partenaires. Les membres de l'association Raid Aventure Organisation sont heureux et fiers de participer aux deux dispositifs.

Dans les quartiers, notre dispositif Prox’ qui vise à renouer du lien entre la police et la population est déployé tout l'été avec plus de 80 dates programmées sur l'ensemble du territoire. Ce ne sont pas moins de 24 000 jeunes qui pourront en bénéficier !

La présence de l’État et le renforcement des services publics au cœur des quartiers pour cet été 2020, sont un réel motif de réjouissance pour nous : c’est ce pour quoi notre association milite depuis des années. Il était donc important pour nos membres, agents des forces de l’ordre et bénévoles, de répondre présent et d’offrir leur soutien à cet élan qui ne pourra que renforcer l’identification et l’engagement citoyens des habitants de ces quartiers vis-à-vis de notre société républicaine. En outre, les derniers épisodes de violences urbaines prouvent l’urgence d’étendre les actions de rapprochement entre la population et les forces de sécurité de l’Etat. Le premier visage de la République au sein de ces quartiers est bien souvent l’uniforme de nos policiers. C’est pourquoi, plus que jamais, nos institutions républicaines doivent en réinvestir le cœur.

Le Plan « Quartiers d’été 2020 » rappelle à juste titre le rôle fondamental que jouent les associations de proximité sur le territoire national dans la volonté de renforcer le lien social.

L'un des temps fort du dispositif Prox' est l'atelier "GTPI" où les policiers prennent le temps d'expliquer leur métier avec des démonstrations des gestes et techniques de protection et d'intervention, et des parcours d’obstacles en tenue de maintien de l’ordre.

En parallèle se tiendront des séjours et des journées sur notre site d'accueil à Dreux au Domaine de Comteville dans l'Eure-et-Loir, et sur celui de Belflou, au Lac de la Ganguise dans l'Aude. Au programme, de vraies vacances sportives et citoyennes pour se déconnecter du quotidien, accompagnés de jeunes engagés en mission d’intérêt général dans le cadre du SNU (Service National Universel). Pour Raid Aventure Organisation, l’apprentissage en vacances, surtout après deux mois de confinement, ce n’est pas reproduire le modèle scolaire, mais revenir aux bases : exprimer ses ressentis sur la période actuelle, se tenir à un rythme de vie, respecter les règles de la vie en collectivité…
 
 Pour cela, les équipes d’encadrement composées de policiers et de moniteurs sportifs diplômés, ont tout mis en œuvre pour offrir un cadre de confiance aux jeunes, leur faire pratiquer des sports reposant sur des valeurs saines et solides – telles que l’entraide, l’esprit de camaraderie, etc. – et les remettre sur le chemin de la citoyenneté. Ainsi, chaque soir, des veillées autour du feu de camp sont l’occasion de lancer des débats sur tous les sujets qui les concernent. Ces discussions participeront, nous l’espérons, à leur redonner le goût d’apprendre et à faire d’eux des acteurs de demain.
 
 
Et pour après ?
Raid Aventure Organisation souhaitait mettre en œuvre une nouvelle stratégie d’essaimage, le Plan « Quartiers d’Été 2020 » a été l’opportunité de nous déployer plus largement sur le territoire afin d’atteindre un plus grand nombre de bénéficiaires. Nous voulons également développer davantage la présence de notre dispositif Prox’ Aventure dans les Outre-Mer.

Enfin, Raid Aventure Organisation a pour projet de mener des actions de prévention dans plusieurs lycées franciliens dès la prochaine rentrée scolaire en collaboration avec la Région Ile-de-France. Le projet consistera en la mise en place d’ateliers destinés à sensibiliser les élèves aux techniques d’intervention policières. Les GTPI (Gestes techniques de protection et d’intervention) sont enseignés dans les écoles de police et mis en pratique sur le terrain par les policiers. Le sujet est d’actualité, sensible et devrait susciter l’intérêt des lycéens. Ces ateliers seront animés par des policiers formateurs bénévoles, et expérimentés en matière de dialogue avec les jeunes.

Propos de Bruno Pomart, président de Raid Aventure Organisation.
 
L’action des associations de proximité sur le département du Bas-Rhin (67)
 
Lors de la crise sanitaire liée à la COVID-19, sous l'autorité de la Sous-Préfète en charge de la Politique de la ville, Nadia Idiri, l'équipe des cinq délégué(e)s de la préfète et la Direction Départementale Déléguée de la Cohésion Sociale (DDCS) se sont organisées avec les associations de proximité sur les territoires des trois contrats de ville du Bas-Rhin (EMS, Saverne et Haguenau-Bischwiller-Kaltenhouse) pour soutenir les habitants les plus démunis.

Des initiatives innovantes sont à relever :
  • l’aide à la distribution de colis alimentaires aux plus démunis avec par exemple la distribution de repas préparés par le Parlement Européen et distribués dans les centres socioculturels avec l'appui de la Croix Rouge, ainsi que les nombreuses initiatives associatives d'aide alimentaire, durant la période du ramadan (Associations Echanges,..)
  • la distribution d'ordinateurs et de tablettes aux élèves identifiés par l'Education nationale pour assurer la continuité éducative (D'Clic, AFEV,...).
  • la fabrication de masques et de blouses par des collectifs d'habitants en lien avec les associations (Speaker, Drugstore, l’OPI/ARSEA, le secours populaire, CSC au-delà des ponts...).
  • l'organisation de maraudes avec des bénévoles associatifs afin de prévenir le non-respect des règles de confinement, surtout auprès des jeunes.
  • 19 associations menant des actions spécifiques ont pu bénéficier d'une aide exceptionnelle à hauteur de 39 000€.
 
Pour la période estivale :
Les actions financées qui n’ont pu se dérouler pendant le confinement ont été en priorité reportées sur l’été et de nouvelles actions ont été déployées. L'association les Arpentistes organise chaque semaine une tournée de crieurs de rue pour annoncer l’ensemble des manifestations aux habitants de Strasbourg.
Une centaines d'animations estivales, ludiques, pédagogiques, sportives et culturelles sont organisées en juillet et août dans les 21 QPV du Bas-Rhin portées par les structures associatives, les CSC et les villes concernées.

Les actions éducatives :
  • les écoles ouvertes qui concernent 8 lycées professionnels, 30 écoles élémentaires et une quinzaine de collèges du département.
  • les colos apprenantes qui concernent 400 jeunes du Bas-Rhin portées par la ville de Strasbourg (250 jeunes dont plus de 80% sont issus de QPV), le Conseil Départemental, le CASF de Bischwiller et le CSC Langensand à Haguenau- L'achat de 300 kits d'activité (feutres, crayons, papiers, gouaches, gommettes...) pour les élèves de maternelles des quartiers prioritaires dont celle de la cité éducative de Strasbourg ainsi que la distribution de 274 tablettes connectées à destination des élèves des écoles élémentaires pour un montant de 160 000€
 
Les actions culturelles :
  • la traversée de l'été du Théâtre National de Strasbourg qui bénéficie d'une subvention exceptionnelle de 250 000 € avec au programme une centaine de rendez-vous gratuits jusqu’au mois de septembre.
  • la "caravane Arachnima", une association qui organise des animations culturelles itinérantes dans tous les quartiers de l'Eurométropole de Strasbourg
 
Les actions de cohésion sociale :
  • les animations de rue telles que la tournée des mailles à Hautepierre, un été à la Meinau, les mercredis d'Ampère, Montagne Verte Plage...
  • le ciné en plein air proposé par l'association Speaker en partenariat avec 2 clubs de football, le FCKronenbourg et l'International Meinau Académie. Il s'agit de 4 projections de films complétées par des animations. 2 sur le QPV Cronenbourg et 2 sur celui de la Meinau. La première projection s'est déroulée le 17 juillet et a rassemblé près de 3000 personnes.
  • la mise en place dans le quartier de Cronenbourg d’une nouvelle action « Venez papoter avec nous, par téléphone », ouverte aux enfants comme aux parents, à destinations des familles et des Gens du voyage de l'Eurométropole de Strasbourg portée par la Papothèque de Contact et Promotion (lieux d’accueil pour les enfants-parents).
  • l’association FacilitUp, propose une nouvelle action à destination des jeunes : TESS LAB #1 : en visio conférence, pour partager un moment avec une personnalité inspirante qui explique aux jeunes comment elle a atteint ses objectifs et a surmonté les obstacles.
  • les 3 déambulations de l'association Agate sur le secteur du Neuhof (Polygone, Mâcon-Lyautey, Brantôme) dans l'objectif de faire un point sur la gestion urbaine de proximité et de rétablir un lien avec les habitants.
  • le soutien par le Secrétariat général du Comité interministériel de prévention de la délinquance et de la radicalisation (SG- CIPDR) pour le déploiement d'actions sur Hautepierre et Neuhof-Meinau avec les structures nationales : les Livreurs (art oratoire), Pass'sport pour l’emploi et le théâtre de l’opprimé une dizaine de séances
  • la ligne d'écoute, soutien psychologique proposé pour les habitants par SOS Aide aux habitants (Spach).
 
Le Montpellier Méditerranée Métropole Taekwondo : un club de sport investi pour Quartiers d’été
 
Qui êtes-vous ?
Le Montpellier Méditerranée Métropole Taekwondo a été créée en 2000 au sein du QPV Val-de-Croze à Montpellier. Depuis 20 ans, la politique du 3MTKD a toujours été de favoriser la participation citoyenne, l’inclusion sociale et former les élites sportives de demain. Avec plus de 1000 licenciés sur 8 pôles d’entraînement dont 5 en QPV, le 3MTKD est devenu tous sports confondus une des plus grandes structures sportives de Montpellier.

Environ 80 % de ses membres sont issus des quartiers prioritaires de la ville et compte plus de 46 % de féminines, une moyenne bien au-dessus de la moyenne nationale. L’association travaille également au quotidien sur ces territoires afin de favoriser la cohésion sociale à travers différents dispositifs comme l’accompagnement à la scolarité proposée du CP à la terminale, un accueil de loisirs 6/17 ans ouvert tous les samedis et les vacances scolaires, l’organisation de plusieurs séjours à thème de 8 jours à tarifs très bas permettant le départ en vacances de centaines de jeunes.

Avec plus de 150 titres de champions de France remportés dans toutes les catégories d’âges, le 3MTKD domine au niveau national depuis une décennie. Pour garantir un double projet sportif et scolaire de qualité aux athlètes à forts potentiels, un centre de formation en partenariat avec le Creps de Montpellier a été créé en 2013. Les athlètes du 3MTKD alimentent les équipes de France depuis 16 ans maintenant. Le 3MTKD a été reconnu comme une « structure associée » au projet de performance de la FFTDA pour la période 2019/2021.
 
 
Comment allez-vous intervenir dans le cadre de Quartiers d’été ?
Très actifs pendant le confinement, 3MTKD continue son action pendant la période estivale grâce à l’organisation de plusieurs événements.
 
Les Vacances apprenantes :
Le service animation du 3MTKD à mis en place 6 dispositifs en juillet et en août avec une capacité d’accueil de 5 346 jeunes dont 440 jeunes bénéficieront d’un séjour ; soit une multiplication par 4 du nombre de séjours organisés traditionnellement. Ces jeunes âgés de 6 à 17 ans issus des QPV de Montpellier et des territoires ruraux de l’Hérault vont pouvoir bénéficier d’un accès aux loisirs, à la culture ou partir en "colos apprenantes" durant la période estivale. 80% en moyenne sont des jeunes issus des QPV de Montpellier, le reste des places est réparti entre des jeunes issus des zones de revitalisation rurale (ZRR), d’autres villes ou villages du département. La limitation des phénomènes « d'entre-soi » et la mixité sociale chez les jeunes font partie des priorités. Dans cette perspective, une parité parfaite sera instaurée, il y aura 210 garçons et 210 filles.
Chaque séjour aura une durée de 8 jours et 7 nuits. Ces séjours comprennent l’hébergement, la restauration, le déplacement, les frais d’activités. Une participation financière sera demandée aux familles de 10 € par jour soit 80 € pour un séjour de 8 jours et s’inscrira dans une volonté de de les rendre pleinement actrices de ce « projet vacances ».

L’organisation de « Cités Sport Tour 2020 » :
Cet événement est organisé chaque année dans le cadre de la journée Olympique et de la Fête du sport. Pour cette 3ème édition, la marraine de l’événement sera Mlle Faiza TAOUSSARA ancienne athlète de haut niveau (10 fois championne de France de Taekwondo, double vice-championne d’Europe et médaillée olympique de la Jeunesse 2010). La journée s’organise autour d’animations de réalité virtuelle (boxe, ping-pong, basket ball, tennis, hockey, base-ball…), de quizz sur les sports olympiques, la rencontre avec des champions ou encore la projection d’un film sur « L’histoire des Jeux Olympiques ».

L’organisation de journées N.A.S (numérique, aquatique et sportive) : Evénement à destination des enfants de Montpellier et offrant des structures gonflables aquatiques, un espace numérique et enfin un espace ludique et sportif.
 
Les mots du président M. Karim Bellahcene :
« Nous avons repéré beaucoup de familles n’ayant pas la possibilité de partir en vacances avec leurs enfants pour des raisons financières ou familiales et d’un autre côté, un manque d’activités de loisirs/séjours proposées aux enfants des quartiers pendant les vacances scolaires. Au 3MTKD nous nous associons à l’idée selon laquelle le droit aux vacances pour tous est un droit fondamental. Son accès ne doit pas être considéré comme un privilège accordé à certains plus qu’à d’autres. Sa «démocratisation» doit être promue et ce d’autant que notre expérience quotidienne en QPV nous démontre qu’elle peut générer des retombées positives en matière de cohésion sociale. »
 
 
La visite ministérielle au 3MTKD :
le 17 juillet 2020, le 3MTKD a reçu Jean-Michel Blanquer ministre de l’Éducation Nationale de la Jeunesse et des Sports et Roxana Maracineanu ministre déléguée aux Sports venus donner le point de départ du dispositif « Vacances apprenantes » en s’appuyant sur l’expérience du 3MTKD. Une visite exceptionnelle qui souligne l’excellent travail de coordination des salariés et bénévoles de la structure et la force d’un dispositif ayant la capacité de mettre tous les acteurs de la culture, du social, du loisir et du sport autour d’une même table au service de la jeunesse.

Après un match avec l’équipe féminine de Beach Volley, Jean-Michel Blanquer et Roxana Maracineanu ont rencontré - aux côtés des dirigeants et l’encadrement du 3MTKD Vacances, du Maire de Montpellier Michaël Delafosse, de l’adjoint aux sports Hervé Martin, du président de la CAF de l’Hérault Guy-Charles Aguilar et des autres partenaires- les enfants qui partiront prochainement en « colos apprenantes ».

Avant de quitter le site de Montpellier, le ministre Jean-Michel Blanquer a invité les enfants à venir le rencontrer au ministère à Paris pour lui raconter leurs vacances apprenantes. Ils ont été chargés de réaliser un journal de vacances qu’ils lui présenteront après l’été. Une bonne expérience pour les enfants de nos dispositifs.

Pour aller plus loin : http://3mtkd.fr/
 
 
Agence nationale de la cohésion
des territoires
20, avenue de Ségur
TSA 10717
75334 Paris Cedex 07
Tél. : 01 85 58 60 00
@ANCTerritoires
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
 
 
© 2020 ANCT